UN TRESOR INESTIMABLE

  • • 150 ANS D'ARCHIVES
  • • LA TOILE DE JOUYÉ

150 ans d’archives

Depuis 1860, la Maison Charles BURGER s’est constituée une bibliothèque d’archives d’une grande richesse. Des centaines de dessins, de motifs et de pièces de tissus, ont été réunis, classés puis conservés par Monsieur Vidal, membre de la famille et antiquaire à Paris au début du XXe siècle.
Aujourd’hui, près de 2000 dessins constituent les archives répertoriées de la famille. Au moins 2000 autres documents, collectés au fil du temps, complètent le trésor de la maison. Celui-ci s’enrichit en permanence, au gré des rencontres, des salons et des voyages de Marie-Noëlle Porcher et de son frère Marc Porcher, la cinquième génération.
Fort de ce trésor, le catalogue de la Maison Charles Burger, en constante évolution, compte plus de 200 références.

Charles BURGER et la Toile de Jouy

Une petite histoire de la Toile de Jouy…
La « Toile de Jouy » est devenu un nom générique pour désigner toutes les toiles imprimées à motifs comprenant des personnages. Aujourd’hui on l’associe à un dessin monochrome mais elles étaient à l’origine bien souvent polychromes.

  • Fin XVIIè siècle
    l’Europe découvrait et adoptait les belles cotonnades peintes de fleurs et d’animaux aux couleurs vives, importées de l’Inde grâce aux grandes compagnies de navigation.

  • En 1760
    Mr Obekampf, allemand d’origine, s’implante à Jouy-en-Josas près de Paris pour fondé sa propre manufacture de tissu.
    La fabrication débuta dans la petite maison du Pont de Pierre.

  • La production se fait à la planche et les motifs sont directement inspirés des indiennes.
    Mais il faut produire plus et plus vite. La plaque de cuivre gravée en taille douce fait son apparition, elle permet d’imprimer presque 1 m² en une application.

  • en 1783
    Thomas Bell met au point une machine à imprimer avec un rouleau gravé en creux. Mr Oberkampf, toujours à l’affut de la modernité, s’en procure une, qu’il va modifier avec l’aide de Mr Lefèvre, serrurier de son état.

  • En 1784
    la manufacture Oberkampf utilise le cylindre de cuivre gravé selon la technique de la taille douce. La finesse, la profondeur de la couleur,  la précision de l’impression et la productivité de la manufacture vont faire naître la mythique Toile de Jouy.

  • En 1821
    Grâce à l’ingéniosité d’Oberkampf, la manufacture devint alors la plus grande manufacture d’Europe, employant 1237 personnes.
    Elle peut produir 5000 mètres par jour.

L’extraordinaire héritage de Charles BURGER

La Maison Charles BURGER est l’un des deux derniers éditeurs dépositaires de rouleaux de cuivre de Monsieur Oberkampf. Elle détient 14 rouleaux d’origine en parfait état de fonctionnement. Ce patrimoine français unique est soigneusement conservé.
La Maison Charles BURGER réédite les tissus de la Manufacture de Jouy-En-Josas en respectant les dimensions et les techniques d’impression initiales afin d’en conserver toute l’excellence.